Le château fort de Mauléon

La basse Soule est séparée des plaines d’amont par un étranglement qui correspond à la traversée par le gave de bancs durs de flysch. C’est en raison du resserrement de la vallée à cet endroit qu’un château fort y a été édifié, tant pour contrôler la voie de passage que pour protéger l’antique noyau de peuplement de Licharre (la première attestation de la ville de Mauléon (Maule) remonte au XIIe siècle). Mauléon était une ville royale, administrée par un bailli et des jurats sous l’autorité du capitaine-châtelain qui y résidait. 

Le château fort de Mauléon
Le château de Mauléon a certainement été construit sur l’emplacement d’un site protohistorique, si l’on se fie à la configuration topographique.
Le château fort de Mauléon
 
Il a appartenu à l’origine au vicomte de Soule, puis a été l’objet des convoitises entre les rois d’Angleterre et de Navarre. Il devint possession française en 1449, et fut le théâtre des conflits et des querelles entre les Luxe et les Gramont. L’architecture actuelle date des XIV et XVe siècles. 
Le château fort de Mauléon
En 1642, sur ordre de Louis XIII, le château fort est démoli. En 1648 une reconstruction partielle est organisée mais le château est finalement abandonné. Sous la Révolution française, il est employé comme prison, une fonction qu'il garde pendant des années. En 1831, le ministre de la guerre refuse sa restauration bien qu'il abrite une garnison et ce, jusqu'en 1870, date à laquelle la ville de Mauléon en devient propriétaire.
Le château fort de Mauléon
C’est l’un des édifices les plus imposants de toute la région en tant que château fort médiéval.
Le château fort de Mauléon

Visites et renseignements : https://www.en-pays-basque.fr/visite/chateau-fort-de-mauleon/