Les carrières de meules de moulins de l'Artzamendi

 Dès 1741 existaient sur Artzamendi des carrières d'extraction de meules de moulins, de lauzes, de dalles, de linteaux, de pierres à aiguiser, de pierre à pressoir, de bornes frontalières.

Meule de moulin au sommet de l'Artzamendi

Carrière d'extraction
Le fermage de l'exploitation était périodiquement mis aux enchères (à l'encan). 

Dès 1772 un texte précise l'embarquement au port de Cambo des meules pour les moulins du pays aux environs de Bayonne et de Dax qu'on tire de Louhossoa et de Bidarray. 

Meule de moulin au sommet de l'Artzamendi
Les vestiges actuels (150 meules actuellement répertoriées) concernent pour l'essentiel le Mont Artzamendi et la commune d'Itxassou.

Meule de moulin au sommet de l'Artzamendi

Ces produits étaient évacués par des attelages de bœufs tirant des traîneaux sur des chemins dallés, dont certaines parties montrent encore une étonnante fraîcheur.

Le dépouillement des archives d'Itxassou (de 1741 à l'an V) fournit de précieux renseignements sur les conditions d'extraction et d'utilisation de la pierre : dates d'attribution du bail à ferme, nom des personnes, conflits, place des carrières dans la vie de la communauté... L'ancienneté de la présence humaine sur Artzamendi et les montagnes de grès permo-triasiques circumvoisines (Iparla, Gorramendi, ...) est attestée par les premières utilisations de grès de la région : menhirs, dolmens et cercles de pierre.

Menhir - muga au col de l'Âne massif de l'Artzamendi
Les bornes limitant les Etats - par exemple celle de la ligne Caro-d'Ornano de 1784-1792 - sont taillées dans le même matériau. 

Le grès rose symbolise véritablement à la fois l'ambiance très particulière de ces montagnes basques pyrénéennes extrême-occidentales et a permis à l'homme de marquer ce pays durablement. Ces caractères justifient par eux-mêmes la recherche globale désormais entreprise sur ces contrées à la charnière du pays de Labourd, de la Basse-Navarre et de la Haute-Navarre.

 Bibliographie : Claude Dendaletche, avec Nanou Saint-Lebe d'un livre intitulé "L'artisanat lapidaire sur le massif d'Artzamendi de 1741 à nos jours.- Jean-Pierre Duhart Meules et moulins à eau en Pays basque

Ancienne cabane massif de l'Artzamendi