La commune d'Urrugne - Urruña

En Labourd (Lapurdi), Urrugne (Urruña) est une vaste commune de la Côte basque limitrophes avec Irun, Hendaye, Biriatou, Vera de Bidassoa, Ciboure et Ascain.
Déjà mentionné en 1083, le toponyme Urrugne apparaît ensuite sous les formes Sanctus-Vincentius de Urruina, villa Urrungia et Orroina (respectivement vers 1140, XIIe siècle et 1235, cartulaire de Bayonne), Orroigna (1249), Urruyne (1342, rôles gascons), Urrunhe (1511, collection Duchesne volume CV, feuillet 287), Urruinhe (1519, archives de l'Empire, J 867, no 10), Urruigne (1552, titres du Labourd), Ourogne (1650, carte du Gouvernement Général de Guienne et Guascogne et Pays circonvoisins) et Orogne (Carte des Pays Basques de France et d'Espagne).
 Le nom de la localité n'a guère bougé depuis le XIe siècle. Urrugne vient de urru, qui signifie "de l'autre côté" auquel est ajouté le suffixe ain, qui marque la hauteur. Le sens étant alors "hauteur située de l'autre côté". Les habitants de Urrugne sont les Urruñars.
Positionnée sur le plus court chemin de Paris à Madrid, à treize journées de coche de la capitale. Urrugne fut également l’un des premiers relais officiels de la Poste aux chevaux, mis en place par Louis XIV.
  Urrugne fut la capitale du Labourd à qui elle fit don de ses armoiries.
D'or au lion de gueules tenant dans sa patte dextre, un dard péri en barre la pointe en haut et du même, parti d'azur à une fleur de lys d'or.