Le dicton basque et la petite histoire du 30 janvier

"Onak, famatu bearrik ez"
(Les bonnes choses n'ont pas besoin de notoriété)
Biarritz le lac Mouriscot en 1913
En 1912, le syndicat d'initiative de Biarritz concéda gratuitement à la Compagnie générale transsaharienne " le droit d'occuper un 
hangar à construire au bord du lac ainsi qu'un plan incliné pour la mise à l'eau des appareils hydro-aéroplanes
 qu'il abritera ". En 1917-1918, le lac Mouriscot servit de base pour les hydravions (surveillance des frontières).
Biarritz le lac Mouriscot en 1913