La synagogue de Bayonne

Une communauté juive existe tout d'abord à Saint-Esprit-lès-Bayonne, un faubourg de Bayonne situé au nord, et séparé de la ville par l'Adour et qui jusqu'à son intégration à Bayonne en 1857 est une commune autonome, rattachée à l'arrondissement de Dax (Landes). Cette communauté est fondée après l'expulsion des Juifs d'Espagne en 1492 et du Portugal en 1496, par différents groupes de fugitifs de Navarre et du Portugal, où pour sauver leur vie, ils avaient accepté le baptême. Pour cette raison, à leur arrivée en France, ils sont dénommés nouveaux chrétiens formant la nation portugaise. En apparence, ils se conforment strictement à toutes les pratiques de la religion catholique, mais chez eux, ils restent fidèles au judaïsme. Aucun document ne détermine leur date d'arrivée exacte dans la région de Bayonne. Un certain nombre d'entre eux sont présents à Saint-Esprit, Saint-Jean-de-Luz et Biarritz vers 1520.