Le pont d'Amotz à Saint-Pée-sur-Nivelle

Outre le pont d’Ibarron, Saint-Pée-sur-Nivelle abrite un autre pont ancien au quartier d’Amotz. 
Le Pont d’Amotz ou d'Uhaidea, dont la construction remonterait au XVIIe siècle desservait à l'origine une route menant à Espelette. Le paiement d'un octroi s'attachait à sa traversée jusqu'à la Révolution, comme en fait mention Henri DOP dans son ouvrage sur «Les seigneurs de Saint Pée»:«...Revenus publics, 6 mars 1684 (hommage pour la seigneurie de Saint Pée — Bilan le 26 mars) Le dénombrant perçoit le produit de 2 péages: l'un au pont d'Amotz,, sur le pied d'un sol par bœuf ou vache, de 3 deniers par mouton, de 6 deniers par pourceau; l'autre à Ainhoa qui frappe toutes marchandises transportées par des Espagnols ou des étrangers, à raison de 10 liards par charge de mule ou 15 deniers par balle...»
Le pont d'amotz dans les années 1950
Le pont d’Amotz fait partie des ponts dits « romains ». L’appellation ne vient pas de leur époque d’édification, mais de la technique de construction employée. Empruntée aux Romains, celle-ci consiste en fait à installer directement une ou plusieurs arches en travers du cours d’eau en fonction de la distance à traverser.
Le pont d'Amotz en 1977
Le regard posé sur les cartes postales et photographies illustrant sa splendeur passée ainsi que sur les tableaux de nos artistes qui l'ont immortalisé ajoutent à cette tristesse.
Louis FLOUTIER (1882-1936) Le Pont d'Amotz Huile sur toile
Comment se peut-il que nous n'ayons pas été capables de conserver ce joyau alors que ni les nombreuses inondations subies avant 2007, ni les guerres, ni les passages de multiples véhicules de toute largeur et tonnage n’avaient pu l'entamer?La facilité des financements, leurs montages rigoureux et bien numérisés, ont fait oublier le sort de ce monument historique après l'inondation du 26 août 1983. Les parapets avaient été démolis, maison aurait pu au moins maintenir l'ouvrage sans l’utiliser puisqu'il avait été décidé de construire un nouveau pont en amont.
Le pont d'Amotz de nos jours