Le dicton basque du 10 novembre

"Beti lasterka eta beti berandu"
(Toujours en train de courir et toujours en retard)