La meule de fougère - iratze meta

Les vastes étendues de fougères qui recouvrent les montagnes du Pays basque donnent l'impression d'être là depuis la nuit des temps. En fait il n'en est rien. Contrairement à certaines formations végétales du même type dont l'origine est naturelle, celle-ci doivent leur existence au pastoralisme. 
Au fil des siècles et sous la pression constante du bétail, la végétation forestière a régressé jusqu'à son stade ultime : la lande à fougères. L'exploitation traditionnelle des fougères et l'élevage des 
 brebis permettent à la lande de se maintenir.
La meule de fougère - iratze meta - photo J.Blot


La meule de fougère - iratze meta - photo J.Blot
La grande meule de fougère (iratze meta) que l’on rencontre encore aux alentours des fermes  témoigne d'un savoir-faire paysan séculaire.
La meule de fougère - iratze meta - photo J.Blot

On élabore les meules au début de l’automne après avoir coupé et laisser sécher la fougère aigle. Elle servira de litière pour les animaux durant l'hiver.
La meule à fougère - iratze meta - photo J.Blot


De nos jours iratze meta au col de Lizarrieta

De nos jours iratze meta au col de Lizarrieta