Légende du Pays basque : Etsai élève

Habitant de la grotte Leiza de SaraEtsai (diable), y tenait une école où il enseignait en peu de temps les sciences, les arts et les lettres. Ici firent des études les deux fils de MariAtarrabi et Atxular ainsi que d'autres camarades. Le paiement qu'il exigeait pour son office était le suivant: à la fin des études il conserverait à son service et pour toujours un de ses élèves désignés par le sort.

Une fois cependant il promit de ne pas exiger un tel tribut à condition qu'ils réussissent à dire de quelle matière était l'un de ses vases. Le temps passait et les écoliers ne pouvait pas percer ce secret. L'un d'entre eux se rendit à Akelarre (lande du bouc) ou champ des sorciers. Il monta sur un arbre. Dans ce lieu beaucoup de sorcières et de sorciers se réunissaient en compagnie de leur chef Etsai.
Après avoir dansé quelque peu, Etsai se mit à converser avec une sorcière et lui dit:

"Demain des étudiants viendront me dire de quelle matière est mon vase".
"De quelle matière est fait ce vase ?" lui demanda la sorcière.
"Je ne peux pas te le dire".
"Tu ne me le dira pas ? N'as-tu pas confiance en moi ?"
"Mais si: mon vase est constitué d'ongles coupés les vendredi et dimanche".

L'étudiant qui avait entendu ce dialogue, récita à Etsai la leçon apprise dans l'Akelarre.
A la suite de quoi les étudiants de sa promotion furent libres.

Source : Dictionnaire illustré de mythologie basque de Jose Miguel de Barandiaran.