Le village de Larressore - Larresoro

En Labourd (Lapurdi), le village de Larressore est limitrophes avec les communes d'Ustaritz, Espelette, Jatxou, Halsou, Cambo les Bains et Itxassou.

Larressore, Larresoro en basque vient de larre "lande" et soro "pré", soit "terre ou prés des landes".
Les habitants de Larressore sont Larresoroar.

Ce village rural, connu depuis le Moyen Âge, a formé dans son séminaire ouvert par l'abbé Daguerre en 1733, l'élite intellectuelle du Pays basque pendant un siècle et demi.

Le séminaire fut ensuite acquis par l’État en 1906 à la suite du vote de la loi de séparation de l'Église et de l'État, et pris ensuite un rôle hospitalier, en particulier pendant et après la Première Guerre mondiale ou il devint l'Hôpital auxiliaire no 216 où y furent soignés les soldats gravement blessés ou gazés. Il devient ensuite sanatorium départemental, puis, au début des années 70, l'ancien séminaire fut cédé au centre hospitalier de Bayonne dont il héberge alors un service médico-psychologique. À la suite de regroupements décidés par le centre de Bayonne, il referme ses portes en 1995 et est cédé en 2000 à la commune de Larressore.