Les gorges de Kakuetta

Dans ce village de Sainte-Engrâce en Haute-Soule, seuls les contrebandiers empruntaient autrefois les rudes sentiers escarpés.  Il fallut toute l'audace d'un passionné de spéléologie, Edouard-Alfred Martel, pour oser s'aventurer au début du XXe siècle dans cet entrelacs de roches et de failles. 


 Martel remonta intégralement les gorges de Kakuetta en 1906 (un exploit pour l'époque).








Les gorges de Kakuetta en 1910

Autrefois, les fermiers descendaient le blé depuis les hautes falaises, jusqu'au moulin à eau installé à l'entrée des Gorges de Kakuetta (ce dernier a été emporté par les crues de 1937), puis ensuite, ils remontaient par le même chemin les lourds sacs de farine.
Les gorges de Kakuetta en 1910
Les Gorges de Kakuetta sont ouvertes au public depuis 1966. 
Les gorges de Kakuetta en 1971