L'église de Sainte-Engrâce en Haute Soule

 Sur l'emplacement d'Urdatx (ancien nom de Sainte-Engrâce), l'abbaye navarraise de Leyre fit bâtir au XIe siècle une église romane dédiée à Sainte-Engrâce de Saragosse.
L'église de Sainte-Engrâce

La dénomination officielle de l'église Sainte-Engrâce des Ports, témoigne que le village de Haute Soule était une voie de communication entre les deux versants des Pyrénées.








C'est aussi l'un des premiers centres de la christianisation venue de la vallée de l'Ebre.
A partir du XIIe siècle, les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle prirent l'habitude de remonter la vallée du Saison jusqu'à l'abbaye pour vénérer les reliques de Sainte-Engrâce.
Puis passant par la gorge d'Ehujarre, ils descendaient la vallée de Roncal pour se diriger vers l'abbaye de Leire.
Unique survivante de son époque faste, une architecture rare, pur modèle de l'art roman. L’église sera classée monument historique dès 1841, et vers 1864 fera l’objet de travaux de restauration sous la responsabilité de l’architecte Emile Boeswilwald (architecte de la chapelle impériale de Biarritz et des flèches de la cathédrale de Bayonne), travaux étalés jusqu’en 1905.