La ville d'Hendaye - Hendaia

A l’origine Hendaye n’était qu’un tout petit "quartier" d’Urrugne (Urruña), une des paroisses les plus anciennes du Labourd. Et c’est en 1654 que Hendaye se détache de la commune d’Urrugne sous le nom de Andaye.


L'origine du nom Hendaye viendrait de inda-ibia devenu anda-ia et qui signifie "gué du marais". Les habitants sont Hendayais ou Hendaiar en basque.
Le noyau originel de Hendaye était sur la petite colline au bord de la Baie de Txingudy qui abrite l’actuel centre ville, et le bas quartier qui, à marée haute, pouvait accueillir les bateaux et constituait le port de Belzenia.

Au flanc de la colline, où aujourd’hui se situe le monument aux morts et le jardin Pierre Loti, une fortification, motif des disputes avec Fontarabie, surplombait Belzenia pour défendre le bourg et le port.

Hendaye ville frontière avec l'Espagne, dut son essor au XIXe siècle avec l'arrivée en 1864 du chemin de fer mais également à la présence de la douane.

En 1925 fut créée à la plage une nouvelle gare "les Jumeaux". Les perspectives qui s’ouvraient grâce à cette création ne pouvaient qu’être alléchantes pour la ville d’Hendaye, la plage étant une importante source de richesse. En 1884 le Casino fut bâti dans un style mauresque. De nombreux hôtels, ainsi que l’Eskualduna (1911) hôtel de grand luxe, le château d’Abbadia (1864), le golf du Domaine d’Abbadia (1911), attirent de nombreux touristes.

De nombreuses villas sont construites le long du boulevard de la plage dans un style purement basque souhaité dès 1907 par le concepteur de la Plage Henry Martinet avec le concours de l’Architecte Edmond Durandeau.


Le blason fut formé après 1660. La couronne royale, souvenir du passage de Louis XIV, sur le territoire d’Hendaye, montre la reconnaissance de Hendaye pour le roi qui en 1654 lui accorde son érection en communauté indépendante (auparavant Hendaye n’était qu’un quartier d’Urrugne).

Les Armes, « d’azur à la baleine d’argent nageant dans une mer de même, surmontée de 3 harpons, deux en sautoir et un en pal et accompagnée en chef d’une couronne royale accostée des lettres capitales H à dextre, E à sénestre ». Les lettres H et E sont la première et la dernière lettre du nom d’Hendaye. C’est avec cette orthographe qu’est écrit ce mot pour la 1ère fois en 1309 et 1510.

Les Basques sont des marins. A cette époque, les Hendayais s’adonnaient à la chasse à la baleine, qui fut à l’origine de la fortune ainsi que de la gloire de la cité. Cette activité est représentée sur le blason par ses instruments spécifiques : les harpons.
Sources : https://www.hendaye.fr/ - https://www.oroitza-histoire-d-hendaye.fr/ - Dictionnaire des noms de lieux Pyrénées Atlantiques de Brigitte Jobbé-Duval.