Mythologie basque : Hartza

Hartza qui signifie « ours, ourse » en basque, est un *symbole de résurrection dans un grand nombre de mythologies, et même religieux. *(Le culte de l'ours est un culte religieux et symbolique. L'ours y symbolise la puissance, le renouveau. Bien que la question de son ancienneté soit l'objet de nombreux débats, on retrouve trace de ce culte dans de multiples coutumes folkloriques incluant des danses, des chasses ritualisées, des chants et des ports de masques dans de multiples sociétés humaines, aussi bien en Europe qu'en Amérique du Nord ou en Sibérie).
Selon Txomin Peillen, les chasseurs de Sainte-Engrâce révèlent que les anciens considéraient l'ours comme l'ancêtre de l'homme et qu'il n'était pas considéré comme gibier, contrairement au reste de l'Europe. L'ours est aussi un animal dont la silhouette évoque l'homme, croyance que l'on retrouve chez les Inuits. Il faut souligner à l'inverse, que dans plusieurs légendes pyrénéennes, c'est l'ours qui a pour ancêtre l'homme. D'ailleurs ils disent Lehenagoko eüskaldünek gizona hartzetik jiten zela sinhesten zizien c'est-à-dire que « les premiers hommes basques ont été fabriqués à partir des ours ».