L'origine du nom Biarritz

Biarritz, Miarritze en basque, selon Jean-Baptiste Orpustan, le nom pourrait provenir de la racine basque berarr, altération du vocable basque belharr « herbe » avec le suffixe locatif -itz et aurait signifié « endroit herbeux ». Il réfute absolument tout rapport avec le gascon beder ou tout autre terme roman.
Cette étymologie est reprise par Michel Morvan qui fait observer que Biarritz n'était, avant son développement au XIXe siècle, qu'un village dans la lande.
Biarritz au début du XIXe siècle
 Une autre hypothèse, formulée par Hector Iglesias, fait du nom de Biarritz un anthroponyme d’origine germanique devenu par la suite un toponyme, comme on le constate fréquemment dans la toponymie française.
Biarritz au début du XIXe siècle
 Enfin Eugène Goyheneche voit dans le toponyme Biarritz une résurgence des formes les plus anciennes connues (Bearriz en 1150 et Beiarrids en 1261 par exemple), que la langue française écrite aurait figées, alors que la forme basque continuait d’évoluer. Il en conclut que, tout comme Ustar-itz dont le radical est un nom d'homme, Beiarritz signalerait le domaine de Beiar.
Biarritz au début du XIXe siècle

Biarritz milieu du XIXe siècle
  Le nom de la localité est attesté sous les formes Bearids et Bearriz (1150); Beiarridz (1165); bearriz et beariz (1170); Bearidz, Bearriz, Beariz, lo port de Beiarriz et Bearridz (respectivement 1186, XIIe siècle pour les deux formes suivantes et 1261 pour les deux dernières graphies, cartulaire de Bayonne); Beiarid (1199); bearritz (1249); beiarriz et beiarrids (1261); Bearridz et Bearrits (respectivement 1281 et 1338, rôles gascons); Bearritz (1498, chapitre de Bayonne); Sanctus Martinus de Biarriz (1689, collations du diocèse de Bayonne); Mearritcen (1712); Biarrits (1863, dictionnaire topographique Béarn-Pays basque) et Biarritze et Miarritze au XIXe siècle. 
Biarritz milieu du XIXe siècle