Le quai et la Maison Ravel à Ciboure

Jusqu'à Napoléon III, la rue Pocalette était la rue principale de Ciboure, le quai n'existait pas, les maisons donnaient en plan incliné sur la Nivelle.
A Ciboure le quai Ravel (baptisé en 1930 en présence du musicien), ne fut construite qu'à la fin du XIXe siècle en endiguant l'estuaire de la Nivelle. Elle a permis le passage du tramway Bayonne - Hendaye de 1924 à 1936.
A cheval sur l'emplacement du port de plaisance actuel et de la route se trouvait la maison Francisenia, qui fut détruite en 1911 pour laisser le passage au tramway.
Elle bordait une ruelle comprenant les maisons qui forment la façade du quai actuel dans laquelle le vent s'engouffrait, les cibouriens lui donnèrent le nom de Cap Horn.
Le tramway à Ciboure en 1930
La maison Ravel à Ciboure est la seule maison de style hollandais de la région.
Dans cette maison est né Maurice Ravel (Ciboure 7 mars 1875 - Paris 28 décembre 1937).
Sa mère, Marie Delouart, avait tenu à accoucher dans sa ville natale et elle résida quelques mois chez sa soeur madame Billac, concierge de la maison.
La Maison Ravel à Ciboure
Cette demeure porta le nom de "San Estebania", nom de son premier propriétaire
Esteban d'Etcheto, négociant et armateur passioné par les maisons 
qu'il avait vues à Amsterdam.
La Maison Ravel à Ciboure
Elle a été construite vers 1630 et a accueilli le cardinal Mazarin à l'occasion du mariage de Louis XIV à Saint Jean de Luz, le 9 juin 1660.
Elle fut communément appelée maison Mazarin jusqu' à ce que Ravel devienne célèbre et lui prête son nom.

Source : le guide de Ciboure de Guy Lalanne.
La Maison Ravel à Ciboure