La pêche au thon

La pêche à la baleine, à la sardine, à la morue et au thon constituent la réputation des pêcheurs basques.
La chasse à la baleine s’organise dès le IXe siècle et devient un pilier de l’économie locale. Les cétacés se raréfiant dans le golfe de Gascogne, les Basques les poursuivent jusqu’au grand Nord.

Le XVIIIe siècle voit la fin de cette chasse et le déclin de la pêche morutière. En revanche, la pêche à la sardine est alors en plein essor. Elle est détrônée vers 1950 par la pêche au thon.
Pendant des siècles, les bateaux basques ont exploité le thon blanc près de leurs côtes, entre deux campagnes de pêche à la morue.

A partir du milieu du XIXe siècle, la pêche au thon aux lignes traînantes pendant l'été constitue à St Jean de Luz et à Ciboure une activité saisonnière complétant les pêches d'hiver.