La gare de Saint Jean Pied de Port


La gare de Saint-Jean-Pied-de-Port (Donibane Garazi) est mise en service le 11 décembre 1898 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral de la Garonne, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section d'Ossès à Saint-Jean-Pied-de-Port. Le premier train arrive en gare à 9 h devant plus de 500 habitants enthousiastes, venus pour accueillir les premiers voyageurs.
La gare de Saint Jean Pied de Port en 1916
 Cette arrivée nécessite l'aménagement d'une nouvelle rue à travers champs, ouverte en 1910 (c'est la partie comprise entre l'école et la gare au bas de la rue Renaud). Elle est immédiatement fréquentée par un important trafic comprenant des véhicules divers : omnibus hippomobile des hôtels, charrettes, camions et voitures. Des son ouverture des parcelles dans les prairies sont achetées pour construire des habitations transformant le lieu en un quartier résidentiel qui attire dans les années 1920 de riches Basques revenant d'Amérique et des commerçants ayant réussi leurs affaires.
Ils y construisent d'importantes demeures. La citation de la commune dans des guides touristiques incite les édiles locales à s'intéresser à la protection du patrimoine vanté dans les brochures. L'arrivée par la gare de nombreux touristes dynamise l'activité économique. Quatre hôtels se répartissent la clientèle et une trentaine de cafés ouvrent en ville.