La base américaine du Gorramendi en Navarre

Après les accords hispano-américains signés à Madrid le  entre les États-Unis et l'Espagne, alors sous la dictature du général Franco. Il est décidé l'installation sur le territoire espagnol de bases militaires US en échange d'une reconnaissance diplomatique et d'un soutien économique et militaire.
La base du Gorramendi dans les années 70
À quelques kilomètres de la frontière française de Dancharinea près du col d'Otxondo en Navarre sera construit la base du Gorramendi.
La base du Gorramendi dans les années 70
Certains historiens évoquent la base "877 Squadron Warning Control W-6" comme des installations ultra-secrètes.
La base du Gorramendi dans les années 60
La base du Gorramendi dans les années 60
Ce que l'on sait aujourd'hui c'est qu'il s'agissait d'une base de télécommunications utilisant les fréquences micro-ondes troposphérique pour en pleine guerre froide la détection d'avion en haute altitude, le seul système qui résiste à une attaque nucléaire.
La base du Gorramendi dans les années 60

La base du Gorramendi dans les années 60
La base du Gorramendi depuis le col d'Ispéguy
Durant 20 ans son objectif a été entouré d'un grand mystère jusqu'à ce que les installations d'Itzulegi, Gorramendi et Gorramakil disparaissent, en 1974, détruites à la dynamite.
Le site de la base du Gorramendi en 2018