La commune de Tardets-Sorholus

En Soule (Xiberoa) la commune de Tardets-Sorholus (Atharratze-Sorholüze) est limitrophes avec les villages de Trois-Villes, Alos-Sibas-Abense, Laguinge-Restoue, Barcus et Montory.
Tardets-Sorholus en 1908
Tardets - Atharratze se traduit par "passage des épineux ou passage du lieu pierreux".
Sorholus - Sorholüze vient du basque sorho-luze qui signifie "champ long".

Tardets et Sorholus se sont réunie le 17 avril 1859. (la commune de Tardets-Sorholus est formée par réunion des communes de Tardets et de Sorholus ainsi que d'une partie de la commune d'Abense-de-Haut (l'autre partie étant intégrée dans la commune d'Alos-Sibas-Abense). 
Les habitants de la commune sont appelés les Atharraztars.
Tardets-Sorholus en 1906

Tardets-Sorholus en 1906
La configuration de Tardets (Atharratze), avec sa place à arcades, est bien celle d'une ancienne bastide ou "villeneuve", créée, comme l'attestent les documents médiévaux, en 1289 par le vicomte de Soule.
Tardets-Sorholus en 1906

Tardets-Sorholus en 1906
Mais le premier peuplement de Tardets est antérieur à la construction de la bastide. 
Deux toponymes nous fournissent des indications à ce sujet : Gaztelü zahar, la colline qui surplombe le cimetière, et Gaztelügain, celle qui se trouve derrière l'église.
Tardets-Sorholus en 1906
C'est sur ce dernier sommet que Charles de Luxe fit bâtir son château à la fin du XVIe siècle.
Comme l'ancienne église se dressait au milieu du cimetière, on suppose que l'antique Tardets était situé entre les deux tertres ou gaztelü, protégé par deux fortifications.
Tardets-Sorholus en 1906
Losangé d'or et de gueules.
Les armes communales sont celles des premiers seigneurs de Tardets, elles nous sont connues à travers un sceau utilisé lors du mariage de Saurine de Luxe et de Arnaud Sanche IV de Tardets au XIV° siècle, puis dans les armoriaux du XVI°. Les armes des Tardets, apparaissent souvent aux côtés de celles des Luxe.
Sources : Dictionnaire des noms de lieux des Pyrénées Atlantiques par Brigitte Jobbé-Duval - Loi du 16 avril 1859 (Bulletin des lois de la République française) - Manex Goyhenetche - Promenades historiques au Pays basque Éditions Elkar - Armorial : Guy Ascarat